LE BILLET du 17/12/01


Ce fut hier la journée Nationale des Harkis…?

A la télévision, j’ai vu la cérémonie aux Invalides puis, l’après-midi, en compagnie de trois amis, anciens d’Algérie que j’avais rameutés, je me suis rendu à la Préfecture de La Manche, à SAINT-LO où avait lieu, à 19 heures, une cérémonie, Place … DE GAULLE… ( Ca ne s’invente pas !) Le monument aux Morts porte l’inscription : ‘’Aux victimes de la répression’’…(çà non plus …)

Cette cérémonie officielle et annoncée aurait dû être publique pour rassembler le plus possible de participants mais les responsables d’associations, Anciens Combattants et autres, avaient reçu une consigne : la participation se ferait sur invitation.

Plusieurs jours auparavant, j’avais pris contact avec les présidents des deux associations de l’UNC de mon canton qui m’avaient déclaré qu’il n’y avait pas de harkis dans le coin et qu’ils n’avaient pas d’ordre. J’avais donc pris langue avec le président de l’arrondissement de CHERBOURG qui m’avait dit ne pas savoir que faire, qu’il allait se renseigner et puis qu’il me rappellerait … J’aurais pu attendre longtemps

Fort heureusement, un ami personnel, ancien d’active et fondateur d’une association locale d’aide aux Anciens Combattants Français Musulmans me donna les détails de l’organisation …

On avait invité les anciens Harkis et militaires Français Musulmans de la région. Ils étaient là, au nombre de cinq ou six, entre 60 et 75 ans, décorations pendantes, accompagnés d’une fille ou d’une épouse.

Une vingtaine de drapeaux d’associations d’Anciens Combattants rendait les honneurs.

Quelques dizaines de personnes étaient là, parmi lesquelles j’ai reconnu et salué le Colonel CHATEAU-JOBERT, venu en voisin. Il était, comme toujours, accompagné d’une forte délégation de l’UNP.

La majorité, de droite, du Conseil Municipal, Maire en tête, assistait à cette cérémonie, mais sans écharpe, pas plus d’ailleurs que deux Députés locaux…

J’ai noté l’absence de tout détachement militaire - pourtant, CHERBOURG, port de guerre, n’est pas loin - hormis le personnel de la Délégation Militaire Départementale et quelques officiers de Réserve dont votre serviteur. Nous étions en venus tenue ‘’N° ouahad’’, au grand dam du président de l’Association des Officiers de Réserve du cru… : nous n’avions pas d’invitation et la consigne était de venir en civil.
J’ai répliqué que j’étais là à titre privé et puis que … fume !

Il y eut lecture par le Préfet du message de Jacques CHIRAC. Suivirent des dépôts de gerbes. Une sono diffusa des sonneries, des hymnes - pas même ‘’Les Africains’’ ou ‘’les Turcos’’! - et, pour clôturer le tout en bonne compagnie, un vin d’honneur fut servi à la Préfecture auquel nous fûmes obligeamment priés.
La belle cérémonie que voilà ! Mais, une seule fois en 40 ans, c’est-y pas bien assez ?

Il y aura quelques lignes dans les journaux, à l’actif de jeunes journalistes peu ou pas informés
J’ai remis à l’une d’elles la plaquette de Mémoire de la France d’Outre-Mer sur le 19 Mars. En fera-t-elle usage ???
Comme je la connaissais, j’ai fait de même avec une représentante de la Ligue des Droits de l’Homme qui assistait à la manifestation…

A l’occasion, les MESSMER et consorts profèreront d’autres mensonges en toute bonne foi … et impunément. On aura sûrement aussi quelques articles dans la presse nationale en guise de derniers sacrements et puis, de nouveau, tout cela retournera au silence, vers l’oubli ... vers le néant…

Il faut ratisser large, pour les élections de 2 002.
Depuis plus de 40 ans, les Rapatrié, Musulmans et Pieds-Noirs, ont en tellement avalées qu’une couleuvre de plus ou de moins ne les alertera pas plus.

Je vous ai compris ! avait lancé la grande Zohra du haut du balcon du GG.
Il avait effectivement bien compris, le Suprême S … (Sage ?), que nous, on n’y comprendrait jamais RIEN. Esprit chagrin ? L’avenir nous le dira…

Je prends les paris …