La Babouche et le Pied Noir



Il était un petit pied noir
Qui vivait dans une babouche.
Tous deux faisaient plaisir à voir
Marchant du matin jusqu'au soir,
La babouche autour du petit pied noir
Et le pied noir dans la babouche.


La babouche un jour dit : "Pourquoi
Traîner ce pied noir avec moi ?
Marcher ensemble, quel calvaire !
Il est lourd … moi, je suis légère…
S'il voulait libérer les lieux,
Seule, je marcherais bien mieux ! "


Dès lors, la babouche travaille
Pour blesser le pied, le tenaille,
Le comprime, fait tant d'efforts
Que le pied noir ayant un cor,
Et prenant brusquement la mouche,
Se retire de la babouche.


Le pied noir s'est replié,
Bien sûr, dans ses petits souliers…
Mais il a poursuivi sa route…
Et, la plus étonnée sans doute,
Fut la babouche, qui n'a pas compris mais vu
Que sans le petit pied noir, elle ne marche plus …



Christian VEBEL.

(Texte fourni par Alain et Suzanne MERLE.)


cliquer ici pour revenir au sommaire des écrits